Les différents types de Réorientation

Types de Réorientation Documents utiles Les 5 filières La première année

Préambule

Cet onglet a été créé dans le but de mettre à disposition et de regrouper un maximum de documents et d’informations pour donner un aperçu aussi large que possible concernant l’orientation et la réorientation. Cependant, ce recueil n’a pas vocation à être exhaustif, se contenter de ces informations ne saurait donc être suffisant. C’est pourquoi nous recommandons vivement aux étudiants en PACES et L.AS d’aller s’informer auprès du SCUIO-IP (Service Commun Universitaire d’Information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle), qui est l’interlocuteur officiel et privilégié des étudiants en terme d’orientation et de réorientation. Des professionnels y sont à votre écoute pour toute question. Nous les remercions par ailleurs pour le soutien qu’ils nous ont fourni et continuent de nous fournir, notamment pour les documents qu’ils nous mettent gracieusement à disposition.

Pour les lycéens, il est conseillé de se rapprocher du (de la) conseiller(e) d’orientation - psychologue de son lycée. Nous sommes aussi présents aux Journées Portes Ouvertes de l’Université, aux salons Infosup et Studyrama, sur les chaînes d’inscription à l’Université et lors des visites dans les lycées pour répondre à vos questions sur ce sujet.

Nous restons à votre disposition à l’adresse mail orientation@tutoweb.org ou par Facebook à Tat Ori-Réori. Vous pouvez également poster un sujet sur le forum Tutoweb dans la rubrique Orientation-Réorientation et les sous-rubriques correspondantes.

Réorientation

À la fac, les difficultés apparaissent le plus souvent lors de la première année de licence (L1). Questionnement dans son choix de filière, des cours magistraux trop théoriques… Se réorienter peut être la solution ! Selon votre situation et votre projet, un ou plusieurs scénarios s’offrent à vous. L’idéal étant de changer sans “perdre” une année ! Quelques cas types à étudier de près.

Je veux rester en licence à la fac

Intégrer un BTS ou un DUT dès que possible

Il faut alors postuler dès le premier semestre en déposant un dossier. Il faut que la filière choisie reste proche de celle de la licence abandonnée. Ces dernières années, les universités ont établi d'elles-mêmes des systèmes de passerelles de leurs licences généralistes vers leurs DUT, avec des rentrées décalées en février. Certaines universités ont aussi passé des accords avec des établissements proposant des BTS.

Je peux aussi aller au bout de ma L1 et candidater en même temps que les néo-bacheliers à un BTS ou à un DUT.

Intégrer une école (privée ou non) proposant des rentrées décalées…

Il faut se renseigner sur les modalités d’admission et postuler en essayant de présenter le meilleur dossier possible (assiduité aux cours, motivations réelles…). Certaines écoles proposent deux sessions de recrutement, sur dossier ou sur concours, d'autres des rentrées décalées. Il faudra donc jongler entre les cours actuels (au moins pour l'assiduité) et son temps libre pour s'inscrire et préparer d'éventuelles épreuves d'admission.

Je peux aussi aller au bout de ma L1 et candidater en même temps que les néo-bacheliers à des écoles (par exemple, je peux candidater via Parcoursup pour intégrer des instituts de professions paramédicales).

Je ne sais plus du tout quoi faire

Je cherche une réorientation qui me convient

Je peux consulter le SCUIO-IP, service mis en place par l’Université, qui aide les étudiants, tout au long de leur parcours à l’université, pour définir un projet de formation et d’insertion, rechercher des informations sur les diplômes, les métiers, les entreprises, le marché de l’emploi.

Voilà le lien du site de l’université, expliquant les mesures spécifiques liées à la pandémie Covid-19 pour contacter ou se rendre au SCUIO : https://www.univ-tlse3.fr/etre-accueilli-au-scuio

Je réfléchis aussi à d’autres alternatives

Il existe aussi d'autres alternatives, le temps de (re)trouver sa voie, comme le Service civique, le Corps européen de solidarité, le volontariat international, le programme vacances-travail.

Reprendre une formation en apprentissage peut également mieux vous convenir.

Le droit à l'erreur est mieux admis aujourd'hui, d'autant plus si vous l'avez mis à profit pour mieux rebondir après.

remonter en haut !